18- (Original Mois Benarroch)

Un beso escribe
Me escribiste
Y ya era alguien otro
Era de nuevo yo mismo
El que escribe poemas
Cuando mi voz me llama
Era tu voz
Pero era la mía
Tu voz venia de dentro de mí
El beso
Era el beso el que me faltaba
Escribir un beso
Como dos labios
Que no se encontraban
Hasta que vino el barco
Y sonó su sirena.

18- (Version française Rosa Ramos)

Un baiser écrit
Tu m’as écrit
Et j’étais déjà quelqu’un d’autre
J’étais à nouveau moi même
Celui qui écrit des poèmes
Quand ma voix m’apelle
C’était ta voix
Mais c’était la mienne
Ta voix provenais de mon intérieur
Le baiser
C’était le baiser qui me manquait
Écrire le baiser
Comme deux lèvres
Que n’arrivaient pas à se retrouver
Jusqu’à ce que le bateaux est arrivé
Et sa sirène à sonné